Blablakisvampa

Publié le par Catherine Picque

 

Barde qui rampa dans la pampa

disciple de Neruda

qui me vampa à Valparaiso

avec ses "violentes volutes violettes"

 

Haïkas nihilistes

grillons et cigales

libellules-piments rouges

et melons givrés

Issa est mon roi

 

Et même si mon blabla

ne se vend pas,

pourquoi ne devrais-je pas,

vivre avec toi, "idioma"

mon idiome à moi

 

Avec les Jacques,

je veux enfiler des perles,

un collier de paroles,

pour faire taire le flot

du deuil qui déferle

Une obole pour sortir de ma geôle

 

Nobles mots, sans défauts

de vous, je ne me défie

Des Hommes, s'il le faut

je relève le défi du faux.

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article