Hymne à la naphtaline

Publié le par Catherine Picque

 

Il n'est pas dans le wind

de ne pas la mettre en sourdine

quand les apparatchiks dînent

et font tchin-tchin à leur doctrine

 

Je suis une has been, car je la décline

et fuis l'amnésie pélagique

si anodine qui est la racine

des bottines archaïques qui piétinent

et des gabardines à la naphtaline

 

Je ne suis pas made in Médine, 

même si je suis une Géraldine,

ma bobine, si on l'examine

passera-t-elle les fourches Caudines ? 

 

Un à un, des tribuns nostalgiques

qui ne lésinent point sur les graphiques

parodiques qui combinent

les logiques économiques et juridiques

rembobinent le film, où 

des Huns impriment ma rétine

 

Hein ? Je ne suis pas in ! 

J'atteins le point Godwin ? 

J'ai le spleen tragique ?

Le hic, c'est le générique

nécrologique de la République.

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article